Être des parents responsables lors des séparations est une nécessité!

place de l'enfantUn des rôles qui nous semble important en tant que parents c’est de PROTÉGER son enfant. Malheureusement, en cas de séparation, cette notion de protection de l’enfant peut vite être oubliée.  Ainsi de nombreux parents se sentent tellement en souffrance, tellement affectés qu’ils leur est de plus en plus difficile d’être attentif à la souffrance de leur enfant.  Or, pour un enfant, voir ses parents en détresse, constamment en pleurs est intolérable et très vite des coalitions peuvent se faire contre l’autre parent qui serait rendu responsable de tout cela.   De même, il peut être difficile de prendre en compte la détresse de son enfant tant cela peut être vécu comme un échec pour un parent.  Il est alors plus facile de nier cette détresse, que de l’affronter.

Or, il est de la responsabilité de chaque parent de tout mettre en œuvre pour se sentir mieux et ainsi de protéger l’enfant de nos propres souffrances.  Cette prise de responsabilité permettra à tous, y compris aux enfants, de mobiliser leurs ressources pour aller de l’avant.

Pour l’enfant, la rupture parentale constitue une épreuve de pertes à différents niveaux : au niveau affectif, existentiel, identitaire.  Le rôle des parents est de pouvoir les aider à faire le travail de deuil.  Bien entendu, pour cela, le parent aura dû lui aussi se mobiliser pour accepter la séparation.

Etre un parent responsable c’est ainsi pouvoir mettre en place ce qu’il faut pour pouvoir passer au-delà des émotions négatives telles que la colère, la peur, …. Afin que l’enfant soit le plus vite possible épargné de tous ces affects.  Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’il faut se culpabiliser si nous n’y arrivons pas tout de suite mais en tout cas il faut déjà en être conscient et pouvoir se tourner vers des professionnels aptes à nous aider.   Un parent ne doit jamais oublier que même s’il souhaite faire payer à l’autre la situation de séparation, en restant dans de tels états d’esprits, celui qui en souffrira le plus c’est l’enfant.

Certains facteurs peuvent ainsi aider l’enfant à passer au travers de cette épreuve :

  • Permettre à l’enfant de vivre dans sa double filiation.  Priver un enfant d’une partie de sa filiation, c’est nier une partie de lui-même,double filiation c’est l’amputer d’une partie de son histoire et c’est souvent aussi, rendre plus importante encore à ses yeux cette partie de lui-même qui lui manque et qui le hante d’autant plus. Il est important de continuer à faire une place à l’autre parent, à la famille de l’autre afin de ne pas perturber un élément essentiel au développement de l’enfant.
  • Accepter les différences parentales et ne pas dénigrer ce que l’autre parent fait.  L’enfant va être souvent élevé par chacun de ses parents, telles deux sphères parentales différentes.  Un enfant peut parvenir à se repérer très vite dans des règles et valeurs différentes (chez papa c’est comme ça et chez maman c’est autrement) à la condition que les valeurs des uns et des autres ne soient pas constamment dénigrées.  Ce qui va surtout aider l’enfant c’est qu’on lui permette d’accepter son père et sa mère tels qu’ils sont sans les diaboliser, ni les idéaliser.2 maisons
  • Se respecter mutuellementLe respect mutuel permet de préserver l’espace de chacun.  Il s’agit de respecter l’enfant, mais aussi l’autre et soi-même.  Ainsi rebondir soi-même, sortir de sa position de victime, reprendre sa dignité d’adulte, c’est le plus cadeau que l’on puisse faire à son enfant.respect mutuel
  • Ouvrir le champs relationnel de l’enfant. Quel que soit son âge, l’enfant trouve un solide soutien auprès de ses amis.  Favoriser de tels contacts avec des enfants de son âge lui permet de le maintenir dans son univers d’enfant ou d’adolescent.

enfants heureux

Pour être des parents responsables, il ne faut donc jamais oublier de s’accrocher à une ligne de conduite claire et précise qui place l’enfant au centre de toutes nos actions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *