L’enfant avant, pendant et après le divorce: comment parvenir à respecter sa place?

Signes annonciateurs du divorce :

disputes devant enfantGénéralement certains signes sont annonciateurs d’un divorce :  les disputes se font de plus en plus fréquentes, les critiques, les injures voire parfois même une violence physique ou psychologique apparaît.   Le foyer se retrouve ainsi peu à peu baigné dans une ambiance de plus en plus désagréable.  questionsMême si on veille à épargner le plus possible les enfants de cette atmosphère, ceux-ci ne sont pas dupes et se rendent bien compte que l’entente de leurs parents n’est plus la même.  Les enfants vont alors se risquer à poser quelques questions et évoquent souvent très vite la question : « vous allez divorcer ? ».

Que faire, que dire face à l’enfant?

Cacher à l’enfant que quelque chose ne va pas dans le couple est illusoire.  Il vaut mieux être franc avec lui en lui expliquant simplement que pour le moment papa et maman passent une période difficile et qu’il est encore difficile de se prononcer sur ce qui va se passer.  Explications données à l'enfantA ce stade, il est capital de pouvoir déjà rassurer l’enfant sur le fait que ses parents vont veiller à l’épargner car il est et restera toujours ce qui est le plus important pour eux. Il est indispensable que l’enfant puisse garder sa place d’enfant, qu’il ne soit pas amené à prendre parti, ni à donner son avis.  Une séparation est une décision d’adulte et il est important que l’enfant sache qu’il n’ est pour rien dans une telle décision.

Voici une vidéo qui se penche sur la manière de protéger au mieux ses enfants face à une décision de divorce ou de séparation:

Une fois la décision du divorce annoncée :

Bien qu’on veille au maximum préserver son enfant, la décision de séparation provoquera inévitablement des changements pour lui.  Il sera dès lors important d’expliquer à l’enfant ce que le divorce va provoquer comme changement dans sa vie et l’accompagner à s’y retrouver.  Ainsi l’utilisation d’un calendrier indiquant à quel moment il se trouve chez papa et quel moment, il  se trouve chez maman pourra déjà constituer une aide efficace.

deux maisonsL’enfant aura maintenant deux lieux de vie et il serait préférable que chaque parent lui permette de participer à l’agencement de sa chambre, qu’il puisse participer au choix des couleurs, des meubles, de la décoration,…. Cela l’aidera à s’approprier ses nouveaux lieux de vie.

Pour que la séparation soit moins difficile, l’enfant peut avoirenfant et téléphone besoin d’une photo de son autre parent afin qu’il puisse se sentir toujours en contact symbolique avec l’autre.  Il peut aussi être important pour l’enfant qu’il puisse garder un  contact par téléphone ou par Skype notamment avec son parent absent.  Même si ces propositions sont difficiles à envisager pour le parent qui ne veut plus aucun contact avec l’autre parent, agir ainsi aidera l’enfant à accepter sa nouvelle vie et montrera à l’enfant à quel point il a de l’importance pour chacun de ses parents.

Moments de séparationLes moments de séparation pour aller d’un parent à un autre sont toujours des moments difficiles pour l’enfant.  Il est là encore primordial que le parent puisse rassurer l’enfant en lui expliquant : « tu me quittes mais c’est pour retrouver maman (ou papa), nous nous reverrons à tel moment et nous aurons alors beaucoup de choses à nous raconter ».

Dans la mesure du possible, il faudra éviter de mettre en place trop deenfant valise changements en même temps pour l’enfant.  Ne pas aller directement vivre avec un autre partenaire (ou une autre compagne) alors que la séparation vient tout juste d’avoir lieu.  Ne pas changer d’école si possible, s’organiser pour que l’enfant puisse continuer ses activités extrascolaires s’il en avait, accepter qu’il soit encore pris en charge les mercredis par ses grands-parents,….

communication-réussieLa communication entre les parents est, bien que souvent difficile, un élément essentiel pour aider l’enfant à se sentir bien.  Pour l’enfant, si ses parents sont capables de continuer à parler de lui en se respectant, c’est la preuve que sa propre existence a un sens.  L’enfant pourra ainsi se sentir plus libre d’aimer ses deux parents et son existence sera moins clivée entre ses deux milieux parentaux.

Communiquer signifie de pouvoir dire à l’autre parent ce que l’on a à dire par rapport à l’enfant et ce au bon moment, au bon endroit, de la bonne façon, en respectant l’autre et en se respectant soi-même. C’est ce qu’on appelle une communication assertive qui permettra aux parents de parler de la vie d’écolier de leur enfant, de sa santé, ses copains, ses loisirs et de pouvoir échanger des points de vue au moment des décisions qui engagent son avenir.

Communiquer avec l’enfant : L’enfant doit pouvoir s’exprimer librement au sujet de sa nouvelle vie et ne doit pas craindre que ses parents utilisent ce qu’il dira contre l’autre.  dialogue-parent-enfantPour permettre à l’enfant une expression libre, le parent doit absolument s’interdire de dénigrer l’autre parent.  Il ne faut jamais oublier que chaque parent apporte quelque chose à l’enfant et ce même si ce sont des choses différentes.  Expliquer à l’enfant les changements qui ont lieu et la raison de ceux-ci aideront l’enfant à mieux appréhender sa réalité.

Il faut toujours veiller à maintenir l’enfant à sa place d’enfantNe rien voir ni entendreIl n’a pas à participer aux décisions des adultes, il n’a pas à entendre les divergences d’opinions de ses parents, leurs conflits, leurs difficultés pécuniaires, de pensions alimentaires, de participations aux frais de l’enfant, d’audiences chez la Juge,…..

riresLes adultes auront par contre à agir en adultes et devront prendre la responsabilité d’épargner leur enfant, de l’aider à bien grandir sans subir un mal-être psychologique dû à la séparation.  Sauf dans de très rares cas de maltraitance, l’enfant grandira beaucoup mieux en gardant un contact avec ses deux parents.

Voici un extrait de l’émission « Toute une histoire » présentée par Jean-Luc Delarue: Divorce….Comment répondre aux questions des enfants?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *