Mais peut-on encore penser au bonheur dans tout cela?

 

« Il n’y a pas de chemin vers le bonheur,

Le bonheur est le chemin »

Proverbe oriental

C’est certain, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Elle serait plutôt un océan agité sur lequel nous avons parfois l’impression de naviguer à vue, embarqué sur un navire de fortune, en proie à la peur et au doute.

Article 5 -un bâteau en pleine tempête

C’est alors qu’il faut pouvoir trouver en soi la force nécessaire pour faire face à tous les chamboulements que la vie nous réserve. Notre vrai bonheur ne dépend pas des événements extérieurs mais dépend de notre manière personnelle d’appréhender le monde qui nous entoure. Bien entendu, si nous vivons des événements heureux, le bonheur sera plus facilement présent mais il ne faut pas le conditionner à l’arrivée d’événements extérieurs.

Mais qu’est- ce que finalement le bonheur ?

Le bonheur n’est sans doute pas ce que la plupart des gens imaginent. La conception occidentale du bonheur est généralement liée à la richesse matérielle, la célébrité, le succès, la jeunesse, la beauté, … Or, force est de constater que bien souvent cela ne suffit pas toujours pour ressentir une satisfaction par rapport à sa vie. Combien de personnes célèbres, belles  et riches ne sombrent-elles pas dans la dépression ?   De la même manière, on pense souvent que nous serions plus heureux si nous n’étions pas confrontés à tant de difficultés.  Or bien souvent, un souci en amène un autre et nous avons parfois l’impression de pouvoir à peine souffler entre deux moments difficiles. Or, si nous pouvons changer notre manière de considérer tout cela, de ne pas fuir les souffrances et les difficultés (en se réfugiant dans diverses addictions notamment) mais plutôt les considérer comme indissociables à l’existence et même « potentiellement » utiles à notre vie, cela peut être en soi une expérience libératrice.

Article 5 - le bonheur

Le bonheur doit pouvoir devenir un choix de vie. Il faut arriver à faire le choix d’être heureux et se dire, en commençant une journée : « aujourd’hui, je vais vivre une journée formidable emplie de merveilleuses rencontres, de sourires, de paroles agréables, … ». Il faut donc essayer d’orienter son esprit à voir le positif qui nous entoure et laisser le négatif de côté. Cela peut paraître tout à fait illusoire et certes, ce n’est pas une attitude évidente lorsqu’on a le sentiment que toute notre vie est en train de s’écrouler, qu’on a l’impression de perdre pied et qu’on est habité par la désagréable sensation que l’on n’arrivera plus jamais à trouver le bonheur. Cependant c’est un CHOIX que nous pouvons tous poser et qui permettra à tout un chacun de devenir maître de sa vie.

Article 5 - le bonheur est un choix

Il faut parvenir à distinguer le bonheur relatif du bonheur inaltérable. Le bonheur relatif est un bonheur temporaire.  C’est une sensation de satisfaction que l’on expérimente lors de l’assouvissement de nos désirs. Il s’agit d’une satisfaction passagère. Ainsi la fortune, le statut social, la célébrité, la beauté, sont des choses éphémères et aléatoires qui ne peuvent à eux seuls garantir une vie heureuse. Ainsi, si nous construisons notre sentiment de bonheur uniquement sur des bonheurs relatifs, nous serons tôt ou tard, confrontés à l’insatisfaction, au regret ou encore à la nostalgie. Le bonheur inaltérable serait celui qui nous permet de jouir de l’existence indépendamment des circonstances et qui nous porte à être simplement heureux par le simple fait d’exister. Le fondement du bonheur réside dans le fait de savoir cultiver des vertus qui améliorent notre comportement telle la sagesse, le courage, la bienveillance, la générosité, le respect, la gratitude, la confiance, …  Nous pourrions donc aller jusqu’à dire que le bonheur est déterminé par le degré de solidité de notre état intérieur. Il nous appartient donc à chacun de consolider notre état intérieur et cela passe souvent par un travail sur soi important, un éveil à la spiritualité, …

Bien entendu pouvoir changer la perception de ce qui nous entoure, parvenir à porter un regard positif sur les choses, apporter plus de bienveillance, de générosité, de gratitude, … dans nos vies  alors que nous ne sommes pas habitués à agir de la sorte ne se fait pas en un jour. Il faut y travailler tous les jours et ce par différentes techniques qui peuvent aider. Nous pourrions déjà citer ici des méthodes de méditations (non non cette fois je ne parle pas de médiation) des méthodes énergétiques telles que le Reiki, l’EFT (techniques de libérations émotionnelles), divers exercices de gestion du stress (qui perturbe nos capacités à se centrer sur le présent et à prendre de la distance par rapport à ce qui nous arrive), la pratique d’affirmations positives, … Ces différentes méthodes vous seront présentées dans de prochains articles car ces techniques ont été pour moi salvatrices. Cependant, il appartient à chacun de trouver la méthode qui lui conviendra le mieux et qui lui permettra d’apaiser les tensions et de se recentrer sur ce qu’il estime important pour lui. Beaucoup de recherches scientifiques ont pu montrer que pour qu’une nouvelle habitude puisse s’installer dans notre cerveau, il fallait s’y entrainer pendant au moins 21 jours. Un changement n’arrive jamais sans effort, il n’y a malheureusement pas de miracle, il faut être régulier dans ses efforts si on veut changer certains aspects de nous-même, si on veut fortifier notre état intérieur. Cela demande effort et persévérance mais reste le meilleur moyen de voir changer notre perception des choses et au final, notre environnement finira lui aussi par changer.

Voici un extrait d’une émission belge :  » Sans Chichis  » qui aborde ce sujet. Son invité est Ilios Kotsou, chercheur en psychologique des émotions à l’Université catholique de Louvain. Illios Kotsou est également auteur de différents ouvrages tels que  » Psychologie Positive : le bonheur dans tous ses états  » paru aux Editions Jouvence ainsi que de  » L’éloge de la Lucidité « . Deux ouvrages très intéressants qui abordent de manière pratique ce qu’est le bonheur et ce qu’apporte la lucidité.

Voici un autre extrait de la même émission qui aborde l’optimisme et le fait que ça s’apprend :

Voici un exemple d’affirmations positives qui peuvent vous faire du bien. Vous pourriez par exemple les visionner chaque matin et vous en convaincre. Cela sera déjà un pas vers un mieux-être. Pensez à vous, faites-vous du bien, ayez confiance, le meilleur est encore à venir!

N’hésitez pas à me dire si mes articles vous aident, s’ils vous font du bien, si vous avez des sujets que vous voulez que je développe…  Ce site est là pour vous aider, pour répondre à vos besoins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *